APISIX, une API Gateway à la mode Apache

ATTENTION Soirée décalée au 29 Mars 2022

Les APIs sont la colle qui maintient nos systèmes d’information. Si vous faites tourner plus qu’une ou deux applications qui ont chacune leur propre authentification, etc. cela va vite devenir un chacuchemard pour les Ops. Il vous faut absolument pouvoir contrôler tout cela depuis un point central, il vous faut une API Gateway.

Description

En tant que développeurs nous travaillons de plus en plus dans un monde interconnecté. Peut-être êtes vous en train de développer des microservices ? Peut-être exposez vous vos APIs sur le web ? Dans tous les cas, ces APIs web sont la colle qui maintient votre architecture en place. Dans le monde java, nous avons la chance d’avoir à disposition de nombreuses librairies pour nous aider à traiter tous les problèmes connexes: limitation de débit, authentification, découverte de services et bien d’autres.
Cependant, ces problèmes sont transverses. Ils impactent toutes nos applications de la même manière. Aussi peut-être que les librairies ne sont pas la solution optimale à ces problèmes. Les API Gateways sont populaires et très utilisées de nos jours pour transfèrer cesz problèmes des applications vers un point central.
Dans cette présentation, je décrirai en détail certains de ces problèmes et comment tirer profit d’une API Gateway. Puis je listerai les différentes solutions disponibles sur l marché. Enfin je terminerai par une démo d’APISIX, un projet de la fondation Apache, construit au dessus de NGINX et qui offre de nombreuses fonctionnalités qui peuvent aider vos développements.

Le conférencier

Nicolas Frankel est un Developer Advocateavec plus de 15 ans d’expérience en tant que consultant pour de nombreux clients dans un contexte très large (allant des télécoms, banques et assurances aux magasins de détails et au secteur public). Il travaille habituellement avec les technologies Java/Java EE et Spring et plus particlièrement en se concentrant sur les Rich Internet Applications, Testing, CI/CD et DevOps. Il est aussi formateur et l’auteur de livres techniques.

Inscription

Les inscriptions se passent sur Meetup

Le lieu

Cowork In Grenoble 22 Rue Abbé Grégoire Grenoble Itinéraire

Pourquoi et comment écrire des opérateurs Kubernetes en Java?

La conférence

Il est possible d’écrire des opérateurs en utilisant à peu près n’importe quel langage de programmation pour peu que l’on puisse faire des requêtes REST…

Force est de constater, néanmoins, que Go est le langage que la plupart des développeurs choisissent quand ils doivent créer un opérateur. Pourtant, au vu de la dominance de Java dans le monde de l’entreprise, il serait intéressant de pouvoir utiliser cette abondance de développeurs Java pour pouvoir écrire des opérateurs sans devoir apprendre un autre langage.

D’autre part, en suivant la philosophie DevOps dans laquelle les développeurs sont aussi chargés de l’opération de leurs applications en production, pouvoir utiliser le même langage pour créer les applications et contrôler leur parfaite opération procure un bénéfice évident. Pour autant, Java n’avait, jusqu’à récemment en tout cas, pas une bonne réputation pour le développement d’applications Kubernetes…

Alors, qu’est-ce qui a changé pour rendre Java plus attractif pour développer des opérateurs?


Cette présentation présentera le projet Java Operator SDK pour montrer comment il est maintenant non seulement possible mais même presque plaisant d’écrire des opérateurs en Java.

Le conférencier – Christophe Laprun

Principal Software Engineer chez Red Hat, Christophe Laprun est passionné par le logiciel de qualité et l’utilisabilité.

Inscriptions

Les inscriptions se passent sur Meetup.

Le lieu

Cowork In Grenoble 22 Rue Abbé Grégoire Grenoble Itinéraire