Compte rendu de la soirée Groovy et les Webservices

Ken Kousen

Ken Kousen à l'AlpesJUG (par Ludovic Poitou)

C’est par un concours de circonstances des plus improbables que Kenneth Kousen s’est retrouvé à l’AlpesJug ce mercredi soir. Le hasard faisant rarement les choses à moitié la présentation fut excellente.

Kenneth est persuadé que Java et Grovy sont faits pour vivre ensemble et se compléter : Java is good at providing the infrastructure, Groovy for the higher level code. C’est pour cette raisson qu’il est en train d’écrire un livre pour Manning : « Groovy and Java, the sweet spots ».

La première partie de la conférence s’intéresse aux services REST. Après un bref récapitulatif sur ce qu’est un service REST et notamment sur le fait que GET, PUT et DELETE doivent être idempotents et qu’en plus GET doit être ‘safe’ (c’est à dire e rien modifier sur le serveur). Kenneth nous présente un service en ligne de Google Maps qui a tout pour faire du REST. Groovy prend alors tout son intérêt facilitant par ses closures la construction des URLs appelantes puis parsant et se déplaçant dans l’arbre XML retourné de manière très naturelle.

Nous voilà donc bien alléchés quand nous attaquons les bons ‘vieux’ webservices en SOAP. On rencontre une difficulté classique de Groovy par rapport aux outils de génération de code en Java (avec notamment la méthode getMetaModel()). Passer par des interfaces va nous résoudre ce problème, et ensuite comme on veut cacher notre implémentation Groovy du service on utilise les capacités de méta-programmation de Groovy pour remplacer l’héritage par de la composition en une annotation: @Delegate

Et là tout devient beau et on peut commencer à préparer nos potions magiques, voir y mettre un peu de sang de licorne ;o)

J’ai passé une excellente soirée où j’ai appris les bases de Groovy et vu comment profiter de sa puissance dans un contexte Java. Groovy et Java vivent sur la même plateforme (la JVM) et ils sont faits pour travailler ensemble. Merci Kenneth pour cette superbe soirée, ce n’était pas une contribution ‘classique’ de code au projet Groovy mais c’était bel et bien une contribution de taille à la communauté Groovy.
Pour terminer je citerai un mail envoyé par Cédric TRAN-XUAN :
Juste un petit mail pour vous féliciter d’avoir inviter Ken Kousen. C’est une des meilleures présentations auxquelles j’ai assistées ! Très instructive.
Merci encore !

Cédric