JEE6 – Sommes nous des fashion victims ?

Le bel AntonioPour l’ouverture de la saison 2010 de l’AlpesJug et pour l’inauguration tout cours des conférences que nous organisons, nous avons eu l’immense chance de recevoir le bel Antonio Goncalves.

C’est devant un amphithéatre quasiment plein (nous avions plus de 70 inscrits !!!) qu’ Antonio s’est exprimé en commençant par un bref historique des spécifications J2EE et JEE sur ces dix dernières années. On a pu voir voir que l’inflation des spécifications au cours des ans a été prise en compte, car si les spécifications JEE6 comportent au total 28 spécifications, un nouveau concept a été introduit : la notion de ‘pruning’, une forme plus poussée du concept de deprecated puisque cela signifie un abandon à la prochaine version des spécifications.

Amphithéatre PleinJEE6 introduit aussi la notion de profil, des sous-ensembles de spécifications dont le plus célèbre et sûrement celui promis à un grand futur est le profil web, une forme de conteneur web classique (à la Tomcat) couplé à un conteneur EJB Lite (c’est à dire sans l’aspect RMI-IIOP et les Message Driven Bean). Cela devrait permettre l’émergence de nouveaux acteurs comme Caucho qui avec Resin 4 propose le premier serveur respectant uniquement le profil web.

Puis Antonio a poursuivi en nous présentant les nouveautés spécifications par spécifications. Antonio Barbie
Tout est devenu Managed Beans, et donc tous les objets classiques JEE sont de simples POJO annotés. Les annotations sont la grande tendance de cette nouvelle mouture, out le XML et bienvenu dans le monde des @Inject et consorts. Cela m’inquiète un peu d’ailleurs.
Les webservices ont ajouté une nouvelle corde à leur arc en ajoutant l’API JAX-RS qui permet d’exposer des services sous une forme REST.
Pour plus d’information sur cette API et sur les webservices REST je vous invite à venir à la session de l’AlpesJug du 26 avril 2010 durant laquelle le leader de la spécification, Paul Sandoz himself, viendra nous présenter Jersey et Atmosphere.
Les EJBs 3.1 Lite sortent enfin du serveur d’application pour être dans un conteneur embarquable. Il devient enfin possible de les tester !!! sans avoir à tout déployer et démarrer un serveur. Ce même conteneur peut être embarqué dans une application lourde en Swing.
En conclusion JEE6 c’est vraiment super et semble apporter de véritables avancées. Cependant comme l’a indiqué Antonio :
Nous sommes tous des « fashion victims »

Joyeux MarmitonsAprès deux heures de cette passionnante présentation, qui sont passées très vite, nous allons manger les délicieuses tartes salées bio préparées par « La ballade des Joyeux Marmitons », accompagnées de jus de fruits bio eux-aussi.

Atlassian

Atlassian


Et encore un grand merci à Atlassian, sponsor de cette soirée, qui nous a permis de faire venir Antonio et a fait des heureux qui sont repartis avec une license Confluence ou Jira.

Loïc présente sur son blog, son compte-rendu de cette première session: JEE 6 à l’Alpes JUG : compte rendu de la soirée.
En attendant les slides d’Antonio, et pour ceux qui n’ont pas pu venir, voici la session qu’il a présentée à Devoxx.

Mise à jour 01/03/2010 : Les slides

What’s new in Java EE 6